BIENVENUE SUR LE FORUM POUR DES ECHANGES SOLIDAIRES DES HABITANTS DU VILLAGE POUR UN BIEN ÊTRE DURABLE


    Du désordre global aux solutions locales..

    Partagez
    avatar
    Gérard
    Admin

    Nombre de messages : 73
    Age : 60
    Localisation : Le Patis
    Date d'inscription : 12/01/2009

    fleur Du désordre global aux solutions locales..

    Message par Gérard le Lun 23 Mar - 11:54

    Le 26 mars 2009 à 19 h 30 aura lieu à Lemps une soirée vidéo ou sera
    projeté un montage de nombreuses vidéos capturées sur internet .

    Ce premier film cherche à aborder globalement une "crise globale" et à
    montrer que d'un "Désordre Global on peut passer à des Solutions Locales ".


    Cette soirée à Lemps est une première et s'inscrit dans le cadre d'une
    expérimentation soutenue par la région Rhône Alpes.

    Elle est organisée par les élus de Lemps et des habitants et s’adresse à
    toute la population de la commune.

    Chaque film vidéo sera copié-collé (gravé sur un DVD) et servira à
    organiser des soirées sur
    d'autres communes de notre territoire (l'expérimentation cible les
    communautés de communes du Tournonais , St Félicien et environs ).

    Le "film " est réalisé de telle sorte qu'il explique l' expérimentation et
    lance une proposition.

    C’est donc des réactions, des avis, des critiques, des propositions, un
    vrai débat qui permettra de tester la proposition et le message contenus
    dans le film (et que vous ne pourrez découvrir qu’en venant le voir !).


    Merci par avance de votre présence si vous pouvez vous libérer,nous pouvons organiser un covoiturage de Montboucher, j'ai 3,4 places de libre dans ma voiture.

    un extrait du projet pour vous donner une idée :

    "...la clé (une des clés importante) du changement passe par "l'éducation populaire", non au sens d'un maître possédant le savoir et d'un élève récepteur, mais d'une mutuelle auto éducation grâce à la démocratie participative où maîtres, éléves, citoyens, experts, représentants politiques ou associatifs se posent ensembles la même question et tentent d'y répondre.
    Il est bien évident que la question compte dans ce genre d'exercice, la manière de la poser aussi et que si on y prend garde on risque de passer beaucoup de temps à se demander comment couper les cheveux en quatre ! Non que les cheveux ou le chiffre quatre ou leur association ne présentent ,c'est certain, comme toute chose ou créature terrestre aussi infime soit elle un intérêt infini, mais, c'est bien connu, la meilleure manière d'éviter un sujet fâcheux c'est d'en étudier un autre.
    Aujourd'hui le sujet fâcheux c'est nous mêmes, les relations que nous entretenons avec le monde, la nature, les autres ; relations si dégradées que nous pouvons comme nos ancêtres commencer à craindre que le ciel nous tombe sur la tête, et nous cacher le visage entre nos mains.
    La démarche que je souhaite enteprendre, et ô bonne nouvelle la région rhône alpes va m’aider financièrement, c’est à l’échelon de 2 communautés de communes et environs, de réunir élus locaux, maire et conseillers municipaux, député. .. et habitants , commune par commune, autour de cette même interrogation écologique du diagnostic de notre relation au monde et aux autres ; chercher à comprendre ce qui nous arrive en dégageant la logique sociétale cause des effets qu’on sait : dérèglement du climat , pollutions , perte de la biodiversité ,épuisement des ressources , dégradation des sols , de l’air , de l’eau , des relations entre les hommes , de l'économie etc etc…. la méthode sera globale en partant du mondial et en revenant au local , on cherchera les causes mais aussi les réponses , les actions nécessaires , le projet à entreprendre....


    ....Peu à peu mais sans décrocher du raisonnement global, on approfondira les thèmes et les idées d’actions locales.
    Cette première étape, aura pour but de mobilser et solidariser les acteurs locaux autour de ces préocupations, d’initier une dynamique locale et un goût de la démocratie participative.

    La préparation de chaque soirée demandera un lourd travail de montage vidéo et préparation du « scénario » , mais ces travaux seront copiés collés d’un village à l’autre .

    Le prévisionel est un démarrage de l’expérimentation sur un an, à raison de 2 ou 3 soirée par villages sur 10 , 15, 20 ? communes.
    Sur chaque commune sera constitué un « comité de village » , (ou quartier si commune + grande) qui aura en charge la préparation pratique des soirées : réservation et préparation de la salle des fêtes , invitations des habitants , préparation d’un buffet buvette de produits locaux etc ; et plus largement un comité de pilotage comprenant 1ou 2 ou plus membre des comités de village pour participer à la préparation des soirées vidéos. Ce, en lien avec un animateur profesionnel.

    En cas de réussite de l’opération, l’objectif est de péréniser cet outil de démocratie participative, de recherche et développement sociétal local, dans le cadre des communautés de communes ou des Conseils Locaux de Développement. Aussi d’essaimer largement sur l’ensemble du territoire national afin d’aller vers un outil national de démocratie participative orienté vers le projet de société..."

      La date/heure actuelle est Mar 23 Oct - 18:09